Logo concession STNA Le Plessis-Robinson

Le Plessis-Robinson

Casque téléphone

Départ en vacances : 10 points à vérifier sur votre voiture

Le jour du grand départ pour les vacances d’été approche ? Prenez le temps de lire nos conseils pour vérifier l’état de votre voiture avant de prendre la route des vacances.

Départ en vacances : 10 points à vérifier sur votre voiture

 

1.    Vérifier l’état général des pneus

 

Les pneumatiques assurent la liaison entre le véhicule et la route. C’est pourquoi il est indispensable de s’assurer de leur bon état. L’usure du pneu ne doit pas être inférieure à limite légale de 1,6 mm. Le niveau de pression est aussi important car des pneus sous-gonflés entraînent une augmentation de la consommation du véhicule et le risque d’éclatement. Si vous chargez votre véhicule, pensez à rajouter 0,2  bars de pression à chaque pneu. De même, pensez à vérifier le niveau de pression de votre roue de secours ainsi que dans les pneus de votre remorque ou votre caravane.

 

2.    Contrôler le niveau d’huile moteur

 

La seconde étape de vérification se passe sous le capot pour contrôler le niveau d’huile moteur. Cette huile est en effet indispensable au bon fonctionnement du moteur : elle permet de le lubrifier et joue également un rôle non négligeable dans le refroidissement du moteur. Pour vérifier le niveau d’huile moteur, il est tout d’abord indispensable que le véhicule soit garé à plat et que le moteur soit froid. Munissez-vous d’un chiffon propre, puis tirez la bague jaune située à côté du moteur, essuyez-la jauge, enfoncez-la jusqu’à la butée et retirez-la à nouveau pour contrôler le niveau. Celui-ci doit se situer entre les deux graduations minimum et maximum. Si ce n’est pas le cas, prenez rendez-vous avec votre garage.

 

3.    Contrôler le liquide de refroidissement

 

Entre la chaleur, les bouchons et le poids des bagages, la période estivale met à rude épreuve le système de refroidissement de votre voiture. Pour éviter tout risque de surchauffe moteur, il est impératif de contrôler le niveau de liquide de refroidissement. Mais avant de procéder à cette vérification, assurez-vous que le moteur soit froid pour ne pas courir le risque de vous brûler. La vérification se fait en contrôlant le niveau du liquide visible dans le vase d’expansion, qui doit être situé entre les témoins minimum et maximum. Si le niveau est en deçà du témoin mini, vous pouvez compléter avec du liquide de refroidissement (et en aucun cas de l’eau).

 

4.    Vérifier l’état des freins

 

Une vérification poussée des freins impliquent de contrôler le niveau de liquide de frein, l’état des plaquettes, l’épaisseur des disques et l’équilibre avant-arrière.

En cas de doute sur l’efficacité du freinage, le plus prudent est de contacter son garage ou son mécanicien.

 

5.     Vérifiez les amortisseurs

 

Les amortisseurs influent directement sur la tenue de route et la stabilité du véhicule. Des amortisseurs usés dégradent le comportement du véhicule,  perturbent le fonctionnement de l’ABS, rallongent les distances de freinage… Autant de raisons pour faire contrôler vos amortisseurs si vous constatez ce genre de phénomène. De manière générale, les constructeurs automobiles préconisent de vérifier les amortisseurs tous les douze mois (ou tous les 20 000 km) et de les remplacer à 80 000 km.

 

6.     L’éclairage


Le bon fonctionnement de l’ensemble de l’éclairage de votre véhicule est essentiel pour garantir votre sécurité et celles des autres automobilistes. Il permet en effet de voir et d’être vu. Pour vérifier les éclairages, placez votre véhicule face à un mur, puis activer les différentes commandes d’éclairage (feu de route, feux de positions, antibrouillard, feux de croisement). Vous pourrez ainsi voir si votre véhicule a des ampoules défaillantes. Recommencez l’opération mais en marche arrière cette fois-ci.

 

7.     L’état des balais d’essuie-glace

 

Pour vous assurer d’avoir une bonne visibilité au volant, il est primordial de contrôler l’état des balais d’essuie-glace. Il suffit  pour ce faire de projeter du liquide lave-glace sur votre pare-brise et d’actionner les essuie-glaces. S’il reste des traces de liquide après leurs passages, c’est que vos balais d’essuie-glace sont détériorés et qu’il est temps de les remplacer.

 

8.    Le niveau de liquide lave-glace

 

Vos balais d’essuie-glace contrôlés, il faudra aussi vous assurer de remplir votre réservoir de liquide lave-glace pour avoir une visibilité toujours nette. Si vous avez des insectes collés à votre pare-brise, ce qui est fréquent en été, optez pour un liquide lave-glace spécial anti-insecte.

                                                                                        

9.     Le filtre d’habitacle

 

Le filtre d’habitacle – communément appelé filtre à pollen -  est situé en amont du système de ventilation. Il assure un rôle de filtrage (pollen, odeurs, pollution, allergène) pour diffuser un air de bonne qualité à l’intérieur du véhicule. Au fil du temps, le filtre d’habitacle peut finir par s’encrasser et obstruer le passage de l’air extérieur vers l’habitacle. Un débit de ventilation plus faible ou un désembuage difficile des vitres signifient généralement qu’il est temps de changer le filtre d’habitacle.

 

10.  Triangle de pré signalisation, gilet de sécurité et alcootest obligatoires

 

Enfin, nous vous rappelons qu’il est obligatoire d’avoir dans votre voiture un triangle de pré-signalisation, un gilet de sécurité et un éthylotest chimique ou électronique. Le gilet et le triangle vous permettent de vous protéger et d’être visible en cas de panne ou d’accident. L'éthylotest a été rendu obligatoire en 2012, mais le Code de la route ne prévoit aucune sanction en cas d’absence.

 

Si vous souhaitez faire une révision de votre véhicule avant votre départ en vacances, n’hésitez pas à prendre un rendez-vous avec notre équipe atelier STNA. 


Nous contacter

Conception & Réalisation : Rollingbox

Allez vers le haut de la page